Nantes : la folie immobilière

Depuis plusieurs mois, l'immobilier flambe à Nantes, Pourquoi ? La période ? La taille humaine de la métropole ? L'appel de la côte et de la mer ? Le fait est que la notoriété de Nantes augmente et notamment auprès des parisiens. La frénésie s'est emparée de la ville et ce, depuis quelque temps.

Où en sommes-nous ?

Les Agents immobiliers ne savent plus où donner de la tête, les acheteurs eux sont prêts à camper devant les agences pour visiter le bien immobilier en premier et faire une offre le plus vite possible. Les prix explosent et les comportements changent! La rumeur court qu'il faut payer cash et se lever très tôt pour avoir accès aux appartements du centre ville de Nantes ?

Taratata, il faut revenir aux B.a.-ba :

Lorsqu'un bien rentre dans le portefeuille d'un agent il doit contacter en premier ses clients fichier (c'est à dire les gens qui ont fait part de leurs intentions et qui ont laissé leurs critères d'achat dans cette agence) ... en effet cela peut aller très vite car le fichier clients des agents est souvent bien rempli et le nombre d'acheteurs potentiels important donc. Si aucun des clients fichier n'est intéressé par le bien, alors celui-ci sera visible à la vente. L'annonce sera alors publiée sur le site de l'agence, affichée en vitrine et parfois postée sur la page facebook.

La conséquence de la montée des prix ?

Si on s'intéresse de plus prêt au marché en lui même, on perçoit que le m2 à Nantes est aujourd'hui à une moyenne de 3 427 €*, ce qui reste bien sûr en deçà des prix Bordelais ou encore Lyonnais. Cependant, l'explosion des prix qui touche l'immobilier à Nantes et la pénurie de logements que les professionnels constatent, pourraient bien produire les mêmes effets sur ses habitants. En effet, de moins en moins de Nantais disposent des moyens financiers pour acheter un logement dans leur ville. Le pouvoir d'achat immobilier des Nantais n'a pas eu le temps de s'adapter à la vitesse de la flambée !

Le véritable enjeu pour les agences ?

L'enjeu est de trouver des vendeurs de biens. Ces vendeurs ont un choix à faire : vendre via une agence immobilière ou bien vendre par eux-mêmes leurs biens. Dans ce cas, une grande partie des chercheurs de biens immo ne verra pas passer ces offres... Injuste ? je ne sais pas. C'est aux agences aujourd'hui de créer toujours plus d'attrait pour les vendeurs, des taux immobilier plus bas, des services personnalisés, des agents prêts à tout pour leur simplifier la vie et rendre cette phase de "vente" plus paisible. Une agence qui aura de beaux biens à vendre, aura une belle visibilité et gagnera en respect, qui plus est si elle vend vite et aux bonnes personnes.

La question que l'on se pose encore :

Est-ce que tout cela va durer ? Ou retomber un jour ? est-ce que les chercheurs de biens vont finir par trouver chaussures à leurs pieds ? Que pouvons-nous faire d'autre que d'attendre et voir ?  Et bien si ! il existe une alternative !

L'autre solution :

Les alentours de nantes ! En effet, la métropole dispose de plusieurs petites villes, autour de la ville, qui ont toutes, une âme, un centre, etc... Sautron, Couëron, Saint-Herblain et encore bien d'autres. Ces villes sont proches de l'eau ou des plaines, elles sont souvent à seulement 15 minutes du coeur de Nantes et on surtout un gros plus : les prix y sont plus abordables ! Alors qu'attendons nous ?

*chiffre de novembre 2019, (cf meilleuragent.com)

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Cliquez ici pour en savoir plus